Soldes d'hiver! À partir de 50€ LIVRAISON GRATUITE + 10% de réduction SUPPLÉMENTAIRE AVEC LE CODE "fortnite10"


0

Votre panier est vide

Jouer à Fortnite avec mon enfant est l'une des choses que j'ai préférer pendant le confinement !

Jouer à Fortnite avec mon enfant est l'une des choses que j'ai préférer pendant le confinement !

En cette période un peu spécial ou nous sommes amené à rester un peu plus à la maison et à donc passer plus de temps en famille, nous avons trouver utile de vous partager le témoignage de l'un de nos lecteurs sur son rapport avec Fortnite. Parent de deux garçon Fabrice nous raconte son aventure sur le jeu et comment celui-ci l'a rapprocher de ces enfants.  

 

<< En tant que parents de deux garçons de 10 et 12 ans, nous nous sommes installés dans un étrange moment de transition. Nos enfants ne s'accrochent pas à ma femme et à moi comme ils le faisaient quand ils étaient petits. Et c'est tant mieux ! Il est important qu'ils apprennent à être indépendants et à naviguer dans le monde par eux-mêmes, même s'ils n'en voient qu'une toute petite partie pour le moment. Mais cela ne veut pas dire que leur appréciation enthousiaste de papa ne me manque pas.

Pendant le premier confinement pour m'occuper, j'ai eu envie de re tester le mode de jeu Battle Royale. J'avais un peu tâtonné, mais je n'avais pas vraiment accroché pour une raison quelconque. Mes enfants ne partageaient pas cette opinion, mon plus jeune en particulier. C'est un joueur invétéré depuis longtemps, qui parcourt méthodiquement ses listes de défis et remplit chaque saison son battle pass. Parfois, je le regarde jouer, mais il est clair que ma présence n'est pas toujours appréciée. C'est pourquoi j'ai été si surpris qu'il ne se contente pas d'un simple grognement quand je lui ai dit que je jouais à nouveau, mais qu'il se précipite sur sa PS4 et m'envoie une invitation pour une partie. Et nous y sommes allés.

Au cours des deux derniers mois, nous avons joué en duo plusieurs fois par semaine. Je me suis amélioré dans les bases, grâce en grande partie à mon enfant devenu mentor. C'est un changement vraiment amusant et intéressant par rapport à notre dynamique habituelle, et c'est certainement l'une des raisons pour lesquelles il aime ça aussi. Il maîtrise parfaitement quelque chose dont je suis encore assez ignorant. Je ne pense pas qu'il y ait un autre aspect de notre relation où cela soit vrai. Ce qui s'en rapproche le plus dans le passé, c'est lorsqu'il nous fait visiter sa classe pendant les réunions parents-enseignants. Mais une fois que vous avez vu où se trouve le bureau, il n'y a plus grand-chose à dire. 


Ce que j'ai préféré dans cette expérience, c'est que j'ai pu me faire une idée différente de qui il est et du genre de personne qu'il pourrait devenir. Il aime prendre les décisions, qu'il s'agisse de l'endroit où l'on doit se poser, des défis que l'on doit relever (et dans quel ordre) ou de l'opportunité d'engager le combat avec un ennemi qui n'est encore qu'un minuscule point à l'horizon. Lorsque quelqu'un tire une balle de sniper près de ma tête, il est capable de construire une base à plusieurs niveaux avec des trous de sniper en un instant. Pendant ce temps, je fais lentement un panoramique pour essayer de découvrir où se trouve exactement l'ennemi. Il n'est peut-être pas intéressé à partager les détails de sa journée d'école, mais il n'a aucun problème à décomposer mes défauts exacts - aussi bien qu'il en est capable. (J'apprends que lui et moi partageons une réserve de patience malheureusement limitée).

Cela a également donné lieu à de nombreuses conversations amusantes. Après le récent événement Star Wars, qui a introduit les sabres laser dans l'arsenal, nous nous sommes plaints l'un à l'autre du déséquilibre de ces armes. Une arme qui bloque les tirs, détruit les bâtiments en quelques secondes et vous permet d'effectuer des manœuvres acrobatiques ? C'est pas vrai ! Elles sont malheureusement sous-puissantes et cassées lorsque nous les utilisons, ce qui a déclenché des discussions sur l'esprit sportif. La monétisation de Fortnite a également suscité quelques discussions sur les microtransactions prédatrices (20 € pour un skin ? C'est énorme !) et sur le fait que vous ne pouvez pas obtenir plus de V-Bucks pour l'instant, même si cette émote est en effet super sympa.

Fortnite est critiqué par de nombreux vrais joueurs, et je le comprends. Sa présentation cartoonesque ne convient pas à tout le monde, le jeu a lancé les carrières de nombreux streamers controversés et il a inspiré ce message. Je ne m'amuse pas toujours à jouer à Fortnite. Je n'arrive toujours pas à m'y retrouver dans le bâtiment. Mais tant que mon fils continuera à m'envoyer des invitations, je continuerai à cliquer sur "accepter">>


Laisser un commentaire